PatrimoineMontreal.com

Les nouvelles sur l'ancien

Mont Saint-Louis
À vendre

Habiter le Mont Saint-Louis

Fondé en 1888 et axé sur l’éducation catholique, le Mont Saint-Louis est la première école des Frères des Écoles chrétiennes qui feront construire le pavillon principal de la rue Sherbrooke.

Dans le style Second empire, l’immeuble de pierres grises est surmonté d’un toit en pavillon à terrasse et bordé de fenêtres palladiennes. Réaménagé et complètement transformé en copropriétés, l’intérieur conserve cependant plusieurs boiseries originales et le terrain possède toujours une grille en fonte typique des domaines institutionnels de cette époque, avec d’immenses piliers classiques en pierre.

Carte Postale de 1903 du pensionnat Mont Saint Louis
Carte Postale de 1903 du pensionnat Mont Saint Louis
Photo : BAnQ, 0004282394

L’école sera déménagée en 1969 dans le quartier Ahuntsic. L’année suivante, le CÉGEP du Vieux-Montréal acquiert l’immeuble et y installe le pavillon Marie-Victorin jusqu’en 1976. Vide depuis déjà quelques années, la Société municipale d’Habitation de Montréal deviendra propriétaire de l’immeuble par l’entremise de la ville en 1989 pour le convertir en logements en copropriétés.

L'espace à aire ouverte
L’Escalier principal de l’unité 521.
Photo : Engel & Völkers

Le pensionnat Mont Saint-Louis est protégé et reconnu Monument historique par le gouvernement du Québec depuis 1979 en plus de faire partie de l’aire de protection du Monastère du Bon-Pasteur depuis 1981. C’est dans un de ces appartements recyclés par les architectes de la ville de Montréal Guy Legault et Claude Gagnon que l’on retrouve l’unité 521.

Ce qui retient l’attention à la première visite de cet endroit est sans aucun doute l’escalier d’acier pour se rendre à l’étage. Ensuite les poutres de métal originales viennent vous rappeler que vous vous trouvez dans quelque chose de plus grand.

Le Penthouse à aire ouverte aux volumes impressionnants et à la décoration Art déco est baigné dans une lumière naturelle due à un puits de lumière au plafond.

L’appartement offre 2,238 pieds carrés habitables, 3 chambres à coucher, 2 salles de bain et même un espace de stationnement. Je ne sais pas si la décoration du plafond est originale, mais celle-ci ajoute certainement une touche d’authenticité à l’âge de l’immeuble.

Détails du plafond
Détails du plafond
Photo : Engel & Völkers Montréal

Si l’agent chez Engel & Völker demande une somme de 1,149,000 $, le prix semble refléter la qualité de la construction et non la valeur en hausse actuelle du marché montréalais. S’il faut avouer qu’à ce prix, ce n’est pas une aubaine pour tout le monde, la demande est plus que respectable pour ce secteur où tout peut se faire à pied.

Il est important de noter que ce texte n’est aucunement lié aux agents immobiliers qui représentent le vendeur. Le but de ces textes est de vous faire découvrir le patrimoine bâti et je ne reçois (malheureusement) aucun revenu de cette publication.

Site de l’agent : Engel & Völken Montréal

Mont Saint Louis
Photo : Engel & Völkers

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.