PatrimoineMontreal.com

Les nouvelles sur l'ancien

Rue Notre-dame Lachine
Infrastructure Nouvelles

réaménagement de la rue Notre-Dame à Lachine

Les rues Wellington, Masson, Mont-Royal ou Ontario sont des voies commerciales qui ont pris de l’importance depuis quelques années, mais voilà qu’une nouvelle avenue commerciale essaie de reprendre le temps perdu. La rue Notre-Dame à Lachine.

Rue Notre-Dame

Le responsable du développement économique et commercial et du design à la Ville de Montréal, Luc Rabouin, et la mairesse de Lachine, Maja Vodanovic, sont fiers de lancer un concours d’idées pour la rue Notre-Dame, piloté par l’arrondissement et le bureau du Design de la Ville de Montréal, qui marque la première étape vers le réaménagement complet et pérenne de la portion commerciale de l’artère, qui sera réalisé sur un horizon de cinq ans.

Ce concours, qui invite la communauté de designers à proposer une identité renouvelée à la rue Notre-Dame, entre la 6e Avenue et la 19e Avenue, vise à créer une identité forte qui proposera des aménagements inclusifs et conviviaux, et contribuera à la résilience écologique et à la relance économique.

Une conjoncture favorable permet d’imaginer un projet d’avenir pour cet axe commercial historique. Des travaux comprennent la reconstruction des infrastructures d’égout et d’aqueduc, ainsi que l’enfouissement des fils de distribution d’électricité.

L’actuelle rue Notre-Dame

Devant cet ensemble d’occasions, la Ville de Montréal et l’arrondissement interpellent les designers de toutes disciplines afin d’assurer à la rue Notre-Dame un projet qui renforce la qualité et la résilience des milieux de vie, tout en contribuant à la relance économique du quartier.

Dans les années 1920 et 1930, l’axe commercial principal de l’ancienne ville est déplacé du boulevard Saint-Joseph vers la rue Notre-Dame. « La rue Notre-Dame était une rue principale très animée à l’époque où les industries de Lachine-Est, juste à côté, employaient des milliers de travailleurs qui y déambulaient régulièrement. Avec le déclin de ces industries, elle a aussi connu un déclin. », mentionne la mairesse de l’arrondissement.

Des séances de consultations se tiendront d’ailleurs dès le mois de juillet. elles viseront à alimenter la réflexion entourant la création d’un environnement résilient afin de considérer durablement les espaces publics urbains dans un contexte post-pandémique.

Les propositions devront s’articuler autour des quatre objectifs suivants :

  • Stimuler la vitalité commerciale de la rue Notre-Dame;
  • Créer une identité forte, qui fait écho au caractère historique du Vieux-Lachine;
  • Proposer des aménagements inclusifs et conviviaux;
  • Réaménager la rue selon les principes de résilience sociale, économique et environnementale.

Ce concours d’envergure internationale est ouvert aux professionnelles et aux professionnels de toutes les disciplines du design et mènera à une sélection de trois lauréats par un jury. Il invite à la composition d’équipes d’au moins deux personnes spécialisées dans le design urbain. Les designers intéressés doivent s’inscrire d’ici le 19 mai 2021, midi (heure de l’Est).

Pour plus d’information sur les modalités du concours d’idées, rendez-vous sur la page https://designmontreal.com 

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.